test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 avril 2008

Représentativité des syndicats : la CGT approuve la réforme

C'est suffisamment rare pour mériter d'être signalé : la CGT est le premier syndicat à approuver la réforme sur la représentativité des syndicats, que j'évoquais hier.

Bernard Thibault en a profité pour critiquer sans les nommer la possible fusion CFE-CGC + UNSA, qui pour lui relèverait de la politique d'appareils plus que de la volonté des salariés eux-mêmes.

23:20 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cgt, syndicats, représentativité | |  Facebook

Les mots du jour : inflation & stress

1971540413.JPGCette semaine, je suis en formation professionnelle dans une école de la catégorie qu'on appelait autrefois "de commerce" mais qui s'appelle aujourd'hui "de management". Aujourd'hui, l'un des cours portait sur la gestion du stress, le sien, mais aussi celui des autres. Un phénomène médiatisé par de récents suicides, qui ne sont en fait que la partie immergée d'un énorme iceberg. Un énorme iceberg qui contrairement à celui des pôles, ne fond pas, lui, mais au contraire, grossit. Et la France est très en retard sur le sujet, par rapport notamment aux pays scandinaves mais aussi à la Grande Bretagne. Car si par exemple des entreprises scandinaves, quand elles planifient un changement de leur organisation, évaluent ce que le stress généré chez les employés par ce changement va coûter, dans certaines entreprises françaises le sujet même du stress est encore tabou ...

20h, fin des cours. L'un des avantages dans ces écoles, c'est la mise à disposition gratuite et en libre service de journaux économiques, que sont par exemple Les Echos, et La Tribune. Ca donne de quoi lire dans le tramway, le soir. Une fois dans la rame du T2, donc, je commence à lire la Tribune. Les titres parlent tout seul :

  1. "le baril de pétrole dépasse les 115 dollars"
  2. "la demande propulse le prix du riz à des niveaux sans précédents" : je vous parlais déjà il y a quelques semaine de la spéculation sur le riz et du cas de l'Egypte : l'inflation atteint +60% depuis le début de l'année, les Philippines cherchent désespérement 1 million de tonne, et les gros exportateurs que sont Chine, Inde, Vietnam, Egypte (1/2 de l'export à eux 4) ont annoncé une baisse voire une suppression de leurs exportations... Le blé est aussi touché, bien sûr, avec +90% depuis 1 an. Il va falloir augmenter l'offre et donc cultiver de nouvelles terres, d'après le directeur du bureau de Bruxelle du Programme Alimentaire Mondial.
  3. "les denrées alimentaires s'envolent en Allemagne" : +8,6% depuis 1 an...
  4. "les prix à la consommation dérapent en zone euro" : 3,6% sur un an glissant en mars, dont 6,2% sur l'alimentaire et +11,2% sur l'énergie, mais tout de même 2,7% sans ses deux secteurs, l'objectif de la BCE étant 2%.
  5. "L'inflation pèse sur l'indice de référence des loyers"
  6. On ne s'étonne donc pas de voir plus loin : "le libre marché ne fait plus rêver". Un sondage international montre en effet que dans de nombreux pays, l'économie de marché est considérée comme le meilleur système, mais que ce soutien s'érode : -15 pts en Corée du Sud, -14 au Chili, -10 aux USA et en Allemagne, -7 en Grande-Bretagne... Seul un pays se distingue : la France, où le soutien à l'économie de marché a augmenté de 5 points ! Paradoxe qui n'est qu'apparent : la France ne fait que se "normaliser", car elle part de très bas : tandis que tous les pays que j'ai cité ci dessus oscillaient il y a un an entre 60 et 80% de soutien à l'économie de marché, la France était à 36%...

Finalement, j'ai une drôle d'impression après toutes ces lectures. Les faits sont listés, c'est factuel, mais il ne transparait aucun sentiment, aucune émotion. Comme si l'économie se résumait à des chiffres, des tableaux Excel et des cours de bourses. Comme si tous ces gents responsables dont on parle étaient mécaniques, froids, dénués de caractère. Comme si tous ces gens qui analysent, décident, n'étaient finalement pas des Hommes, et que tout celà en fait souffrir d'autres. Bref comme si tout celà n'était pas réel, et que tous ces chiffres alarmistes ne devaient pas nous stresser.

Et paf, alors que le train s'arrête à la station Parc de Saint-Cloud, qu'est ce que je lis page 28 : "le stress au plus haut chez les cadres depuis 2004"...

Le T2 arrive finalement à la gare des Moulineaux, et je sors de ce mauvais rêve pour rejoindre mes pénates...

22:43 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : inflation, stress, yoga | |  Facebook

mercredi, 16 avril 2008

Waterloo, morne plaine

L'Italie a été au coeur de l'actualité ces derniers jours:

  • D'abord le PDG de Telecom Italia, qui lors d'une convention marketing avec les cadres du groupe, a non seulement été un peu vulgaire, mais a démontré son inculture, en prenant exemple pour motiver ses troupes, sur le fameux succès de Napoleton (sic)... à Waterloo ! La video sur Utube, prise par l'un des cadres présents, fait en tout cas beaucoup parler d'elle.
  • Ensuite avec la victoire aux élections italiennes de Silvio Berlusconi, emblême de la démocratie, de l'indépendance des pouvoirs politique, médiatique et économique ;-) et qui dispose désormais d'une large majorité à la Chambre et au Sénat italiens.
    Cette victoire compromet d'ailleurs définitivement le rachat d'Alitalia par Air France-KLM auquel "Il cavaliere" est fermement opposé. Air France-KLM se consolera peut-être, puisqu'une possible fusion entre ses deux partenaires américains Delta et Northwest vient d'être annoncée. Elle mettrait le groupe franco-néerlandais à l'abri d'un rachat de l'un des deux par un concurrent.

En France, le spectre inflationniste revient, puisque les prix à la consommation ont augmenté de 0,8% au mois de Mars (+3,2% sur un an), la plus forte hausse mensuelle depuis 20 ans. Celà est essentiellement dû à l'augmentation du prix de l'énergie (+12,7% sur un an), mais ne va pas faciliter la tâche de Christine Lagarde pour relancer la croissance, réduire les déficits et créer des emplois : Bercy révise d'ailleurs à la baisse les perspectives de création d'emplois : 190 000 pour 2008, contre 290 000 prévus en octobre dernier. Espérons que Bercy n'ait pas pris Waterloo comme modèle, lui aussi...

1384638908.jpg
Waterloo, waterloo, morne plaine

20:56 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fusion, alitalia, waterloo, air france-klm, inflation, syndicats, delta | |  Facebook

Une fusion possible dans le monde syndical

338755365.jpgOn notera cette semaine l'annonce d'une possible fusion : celle de deux syndicats, la CFE-CGC et l'UNSA, sur laquelle les instances dirigeantes se prononceront jeudi. Cette décision si elle se confirme d'ici la fin de l'année, serait sans doute la conséquence du projet de réforme sur la représentatitivité des syndicats.

Rappelons qu'aujourd'hui 5 syndicats sont considérés représentatifs (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC). A ce titre, ils sont autorisés à se présenter au premier tour des élections professionnelles, les autres devant attendre un second tour, qui n'a lieu que si la participation a été inférieure à 50%. Un syndicat représentatif dispose en outre d'avantages matériels. D'autres syndicats frappent à la porte de la "représentativité", comme Sud.

La réforme prévoit de baser la "représentatitivé" sur les résultats aux élections du CE ou des délégués du personnel, un syndicat n'étant alors jugé représentatif dans une entreprise que s'il atteint 10% aux élections, et les chiffres étant consolidés pour établir les réprésentativités par branche.

17:59 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fusion, cfe-cgc, unsa, syndicats | |  Facebook

samedi, 12 avril 2008

Fin de la grève chez Dacia

L'usine Renault de Roumanie a redémarré vendredi à 13H, après presque trois semaines de grève.  Les syndicats ont obtenus + 28% d'augmentation. Le salaire moyen est désormais de 354€ par mois, 43% de plus que la moyenne roumaine d'après la direction de Renault.
Pour rattraper le retard de production, des jours de fermeture en avril vont être annulés.

La direction chiffre les pertes à 13 millions d'euros, mais Reuters a estimé les pertes entre 30 et 50 millions d'euros.

1512871096.JPG

10:07 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dacia, grève, roumanie | |  Facebook

jeudi, 10 avril 2008

Emploi : un bon cru en 2008 ?

367157701.jpgLe Figaro publie aujourd'hui un article optimiste (il a fallu que je le cherche bien dans l'actualité du moment !)

2008 devrait être un bon cru pour l'emploi

L'article indique cependant que les entreprises ont de plus en plus de mal à trouver les bonnes compétences et qu'un recrutement n'est pas un forcément un emploi supplémentaire car certains correspondent à des transferts de salariés dans la même entreprise, d'autres à une mobilité salariale d'une entreprise vers une autre.

Je suis par contre étonné qu'il ne mentionne pas aussi le phénomène "papy-boom", c'est à dire que des embauches sont aussi effectuée pour compenser les départs à la retraite massifs des enfants du baby-boom : le nombre de départs à le retraite augmente, et donc mécaniquement, le nombre de recrutements augmente aussi. Le taux de chômage devrait lui-aussi baisser à grâce à ce phénomène, mais espérons que si le progrès ne pas dépasse pas cette amélioration mécanique, le gouvernement n'ira pas jusqu'à clamer que c'est grâce à sa politique...

 

01:02 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chomage, emploi, anpe, 2008, baby-boom, retraites, figaro | |  Facebook

mercredi, 09 avril 2008

La fin du low-cost ?

Deux phénomènes sont remarquables ces temps-ci :

  • D'une part une croissance folle en Chine et en Inde et d'autres pays émergent, croissance qui s'accompagne de tensions sur les marchés des matières premières (pétrole, mais aussi acier, riz...) dont les prix grimpent à vitesse grand V en raison de la demande croissante et une offre qui ne suit pas...
  • D'autre part, un développement social de ces pays, avec par exemple des Grève à l'usine Dacia en Roumanie, à l'usine Nike Ching Luh Shoes au Vietnam, et l'adoption fin 2007 par la Chine d'une législation sociale d'inspiration européenne.

Les pays dits "low-cost" vont-ils donc se rapprocher des "high costs" plus vite qu'on ne pourrait le penser ? Si tel était le cas, celà créerait potentiellement deux crises :

  • crise environnementale, car l'état de l'art technologique et encore plus les technologies mises en oeuvre dans les pays low cost ne permettent pas un développement "propre"
  • crise inflationiste, possible mais jugée peu probable à court terme d'après les économistes, car les revendications salariales dans les pays low-cost seraient en fait compensées par des gains de productivité.

Si les conséquences semble difficilement prévisibles, il semble clair cependant que nous entrons dans une nouvelle économie de la rareté : on peut alors s'attendre à un repli sur soi des pays qui vont réduire leurs exportations pour se servir d'abord (comme l'Egypte pour le riz), repli sur soi dont les états très dépendants des importations risqueraient de pâtir...

La France par exemple, prendrait alors peut-être massivement conscience de l'intérêt de son électricité nucléaire et revaloriserait peut-être son agriculture, mais pâtirait sûrement d'un cruel manque de certains minerais et industries primaires associées.

A suivre...

09:08 Publié dans Economie, Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : économie, matières premières, inflation, grèves, dacia, nike, vietnam | |  Facebook