test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 novembre 2008

La crise sonne la fin de l'ultra-libéralisme

Dans un interview au Monde, Michel Rocard indique que pour lui, la crise ne sonne pas la fin du libéralisme, mais la fin de l'ultra-libéralisme.

Il plaide entre autres pour une meilleure régulation des monnaies à l'échelle mondiale.

Contrairement à ce qu'a fait le PS, il indique qu'il aurait "naturellement" voté pour le plan de soutien aux Banques de N. Sarkozy.

17:52 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, finance, rocard, ps | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.