test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 décembre 2016

Présidentielles 2017

La non-candidature de Hollande peut être vue, naturellement, comme une conséquence d'une faible popularité.

Mais on peut aussi y voir plus machiavélique.

Depuis plusieurs années, certains rêvent d'une scission du PS, tiraillé qu'il est entre son aile gauche et son aile droite.

  • Une aile gauche qui pourrait se rallier à Mélenchon
  • Une aile droite qui pourrait se rallier à Bayrou et/ou Macron aujourd'hui.

Ces deux nouveaux mouvements auraient des lignes et des valeurs bien plus cohérentes.

La sélection de Fillon clairement à droite faciliterait encore cette opération, en donnant de l'espace à Macron/Bayrou.

Les événements, donc, s'y prêtent plus que jamais.

Alors, si tout cela était plus ou moins prémédité depuis le début du mandat de Hollande ?

Reste à voir si Bayrou va, comme entre les 2 tours e 2007, rester dans sa voiture en bas de l'appartement de Macron/Royale.

 

 

19:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.