test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 décembre 2009

Le LHC a (re)démarré !

cern.jpgTandis que nous travaillons dans notre microcosme, notre bureau, notre chantier, notre usine, la physique fondamentale vient de faire un grand pas.

Le LHC, "Large Hadron Collider", au CERN, vient de redémarrer. Redémarrer, car en août 2008, il avait démarré une première fois mais pour peu de temps, ayant subi une avarie qui a nécessité plus d'un an de réparations et travaux.

Il vient ces jours-ci de battre le record du monde d'énergie en faisant se collisionner des protons et anti-protons à 1,18 TeV (Tera electron-volts).

Rappelons que l'enjeu du LHC n'est ni plus ni moins que de découvrir le Boson de Higgs que prédit le modèle théorique dit "standard", et qui expliquerait la masse (en savoir plus : ici).

J'ai une pensée pour mes anciens collègues qui travaillent depuis plus de 15 ans pour cette noble cause.

 

14:49 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cern, lhc, higgs | |  Facebook

dimanche, 29 novembre 2009

Faut-il brûler les climato-sceptiques ?

Dans une longue interview dans "Parlons Net', Vincent Courtillot, un des représentant en France des "climato-sceptiques", qui pensent que le CO2 anthropique n'est pas la principale source du réchauffement climatique observé, revient sur cette question, sur Copenhague, sur le fonctionnement du GIEC, et quelques autres sujets. Il reproche en particulier au GIEC :

1) de ne pas expliciter assez clairement les incertitudes sur les résultats

2) le processus de "synthèse" qu iest politisé, et ne fait apparaître aucun des doutes exprimés dans le document complet,  dans la synthèse "pour décideurs" de 10 pages.

Pour lui, le réchauffement climatique ne devrait pas mobiliser autant les énergies et les investissements : il y a des problèmes plus urgents : accès à l'eau, déchets urbains, faim dans le monde...

Il indique aussi que pour lui la vérité en science n'est pas le résultat d'un consensus ou d'un vote démocratique, mais d'un processus scientifique de modélisation et de mise à l'épreuve du modèle par des expériences ou des observations. Il a par exemple fallu plus de 50 ans pour que la théorie de la dérive des continents soit acceptée...

Les 3 vidéos ci-dessous sont à écouter, elles me semblent intéressantes et recadrent bien le sujet.

 

21:36 Publié dans Environnement, Politique, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : giec, réchauffement climatique, copenhague | |  Facebook

mercredi, 10 septembre 2008

Démarrage du LHC à Genève !

Ca y est ! j'en parlais dans une précédente note, mais le jour J est arrivé : le LHC (Large Hadron Collider) a démarré, à 10h38 ce matin.

La communauté scientifique attend avec impatience les premiers résultats de ce gigantesque projet mondial, démarré il y a plus de 15 ans, et qui cherche à comprendre la Matière. Mais les premiers résultats ne devraient pas arriver avant 1 an, après une phase de mise au point du faisceau, d'étalonnages...

En savoir plus : ici

20:55 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cern, lhc | |  Facebook

jeudi, 07 août 2008

Mise en service du LHC

Ca y est : après plus de 15 ans d'études et de mise au point, le LHC (Large Hadron Collider) devrait voir le jour et être mis en service au CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) le 10 septembre prochain.

Le LHC va propulser des protons et ions de plomb à 99,9999% de la vitesse de la lumière, en sens inverse. Leur collision en des points précis va générer des réactions en chaîne, et l'énergie atteinte devrait permettre de générer des bosons de Higgs, une particule importante pour expliquer les phénomènes de gravité. Il s'agit de le trouver si possible avant les américains, qui ont un projet similaire. Les résultats pourraient marquer le début d'une nouvelle ère le physique.

Les chercheurs et ingénieurs européens vont enfin voir l'aboutissement de 15 ans de labeur, un sacré projet au coeur de la recherche fondamentale, pure et dure. Une recherche dont on ne peut prédire les retombées sur notre vie de tous les jours, et qui ne rapporte pas directement de taxe professionnelle... Mais une recherche pourtant essentielle, et qui finit par avoir de grandes retombées : sans recherche fondamentale, pas de lumière électrique, et plus proche de nous, sans le CERN, probablement pas de WEB, puisque c'est là qu'est né au début des années 90 le langage des pages web (html pour les experts), mis au point par les chercheurs pour communiquer entre eux...

Et ce ne sont que des exemples parmis d'autres. En tout cas, ce n’est pas en faisant de la recherche appliquée sur les bougies qu’on aurait inventé la lampe à incandescence ; et ce n'est pas la R&D sur le téléphone qui aurait pu amener à la création du Web. La science doit disposer d’espace laissé à la curiosité et à l’imagination. La politique aussi, d'ailleurs, qui semble parfois en manquer, d'imagination.

Pour en savoir plus sur la recherche fondamentale, vu du CERN : cliquer ici.

CERNLogo-fr.gif

19:10 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cern, lhc | |  Facebook