UA-104466880-2

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 juillet 2019

Le racket des radars fixes

Plus jeune, je soutenais le sévérité des contrôles routiers, afin de dissuader les chauffards.

Je réalise à mes dépends aujourd'hui que le système ne traque pas les chauffards, mais par contre pénalise les gens normaux qui conduisent normalement, et dont je considère faire partie. En 2 ans, j'ai eu environ 6 contraventions pour excès de vitesse (-1 points) et 1 pour non respect d'un stop (-4 points)

Les 6 contraventions pour excès de vitesse sont de type "52km/h au lieu de 50km/h", une fois "27 au lieu de 20 km/h", et "117 au lieu de 110". Sentiment d'injustice car : 

  • Emplacement du radar vicieux : 50m avant un panneau rétablissement la vitesse à 70km/h : pris 4 fois à des vitesse entre 51 et 54km/h, sur le chemin domicile-travail emprunté chaque jour...
  • Limitations abusives : 20km/h ! 110 km/h sur une portion d'autoroute en ligne droite...

Le stop grillé, quant à lui, est en ville, un endroit où la circulation est quasi nulle, à un carrefour en T, où les 3 voies ont toutes un stop.  Je passe 3 à 4 fois par semaine à cet endroit, et en général je ralentis mais considère ce stop plus comme un "cédez les passage" (comme beaucoup-beaucoup de monde), tant il est absurde de mettre un stop ici sur les 3 voie du T.

En conclusion, avec plus que 3 points sur mon permis, je vais devoir faire un stage payant, le stage fait pour rappeler à l'ordre les chauffards. J'avoue que ça fait mal au cul de se retrouver considéré comme ceux qui conduisent bourrés ou à 180km/h sur autoroutes, quand on s'est contenté de dépasser de quelques km/h.

D'autant qu'a contrario, je connais pas mal de gens qui roulent à 150-180km/h, mais qui échappent aux points en moins en déclarant avoir prêté leur véhicule à quelqu'un résident à l'étranger et en payant un forfait plus élevé. Ils ont juste un peu plus de moyens que je n'ai pas.

Bref une furieuse envie de rejoindre les gilets jaunes qui détruisent les radars... et d'aller frapper ces connards qui placent les radars à des endroits non dangereux mais où ils savent qu'ils vont faire mouche, car les limitations n'ont aucun sens. 

 

 

16:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.