test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 mars 2008

L'illusion de la voiture propre

1065869243.jpgJ'ai eu récemment un débat avec un électeur Baguétiste sur le rôle de la voiture : pour lui LA solution, c'est d'enfouir le trafic, à l'image du projet proposé par l'UMP à Boulogne, à savoir l'enfouissement de la RD910. A l'entendre, les transports en commun, ce n'est pas pour lui. Le métro, va pour les autres, mais lui, il veut son confort : écouter des CD dans SA voiture, c'est sa liberté. Et pour résoudre les problèmes de pollution, une solution unique : la voiture propre !

Il ignore en celà les autres nuisances du trafic routier : l'insécurité, les pertes de temps dans les bouchons, l'esthétique (ah la beauté d'un flux automobile devant chez soi)...

1402076851.2.jpgEt au delà du côté très individualiste que révèle les propos de ce monsieur, il y a une limité théorique au nombre de voitures pouvant circuler simultanément dans une agglomération : cette limite, c'est la surface des routes : on ne peut pas multiplier à l'infini la surface routière au sein d'une agglomération, en tout cas pas à prix raisonnable, sans empiéter sur les habitations !

Par conséquent, si la voiture propre est un axe de progrès à développer bien évidemment,  il est AUSSI indispensable d'agir pour inciter les particuliers:

  1. à moins se déplacer quand c'est possible, par exemple en développant le télétravail,
  2. à se déplacer à pied ou à vélo pour les courtes distance (dans une ville, la moitié du trafic est lié à de la courte distance)
  3. à prendre les transports en commun lorsque c'est possible pour les plus longue distances
  4. à ne prendre leur voiture que lorsqu'il y a nécessité (charges à transporter, mauvaise desserte par les transports en communs)

A cet égard, enfouir une avenue sur une portion ne résoud rien, au contraire : celà risque d'inciter encore plus de gens à prendre leur voiture, ce qui est l'inverse de ce qu'il faut faire.

Par ailleurs, il est nécessaire aussi de commencer -enfin- à gérer les flux logistiques d'approvisionnement de façon à les optimiser à l'échelle d'une ville, en mutualisant les flux grâce à des plateformes logistiques.

En conclusion, espérer tout résoudre grâce à des voitures plus propres me semble illusoire : dire cela relève de la démagogie, il faudra demain changer nos habitude et notre relation à la voiture... A moins qu'une solution 100% weird et 100% écolo ne soit mise au point ?

478196454.jpg

vendredi, 21 mars 2008

Proposition Baguet n°2 : la boucle sur la ligne 9

Il s'agit de la proposition n°2 du projet municipal 2008 de l'UMP (qui en compte 100) : "Prolonger la ligne 9 du métro par une boucle qui desservira le sud de la ville : terrains Renault, pont de Billancourt, en lieu et place d'un tramway irréaliste".

Ainsi pour faire plaisir aux habitants des immeubles Pouillon (quelques milliers d'électeurs c'est toujours ça de pris)  qui sont à dix minutes à pied de la station Marcel Sembat, monsieur Baguet propose une boucle de métro le long des quais, pour aller du pont de Sèvres à la porte de Saint Cloud en passant par le pont de Billancourt.

1578086015.jpg

Ce projet est apparemment évoqué depuis longtemps : mais là encore, il se heurte au principe de réalité : il n'est pas rentable, pas prioritaire, et difficilement gérable : en tout cas sûrement plus irréaliste qu'un tramway.

  1. Pas rentable : les habitants qui habitent non loin du pont de billancourt sont à 10-20 minutes à pied de la station Marcel Sembat, et à 5-10 minutes du tramway T2 côté Issy les Moulineaux qui dessert la Défense et bientôt Paris. Quand on sait que le ministère de la santé recommande 30 minutes de marche par jour pour rester en forme. si on ne veut pas marcher, il y a toujours le bus 123 qui longe Jean-Jaurès.  Est-il donc vraiment nécessaire de faire un passer une extension de métro pour desservir ces quartiers ? Ce n'est pas ce qui avait été estimé lors d'une étude passée : pour 7000 trajets par jour, ce n'était pas rentable. Les terrains Renault vont amener du monde le long des quais certes, mais là encore, le T2 est juste en face, et l'actuelle ligne 9 pas si loin que çà.

Pas prioritaire à l'échelle de la région : certaines villes de banlieues n'ont aucun métro. Le STIF (Syndicat des transports d'Ile de France), seul donneur d'ordre de la RATP, ne fait clairement pas de ce projet sa priorité, comme la rappelé son président JP Huchon en réaction à la rencontre entre Monsieur Baguet et le ministre des transports qui pour soutenir le candidat de son parti "a montré son intérêt pour le projet", comme on a pu le voir sur une photo les montrant tous deux étudiant un épais dossier : la carte de l'office du tourisme de Boulogne-Billancourt. Le STIF doit en effet faire face a plus d'une trentaine de demandes de prolongations de métro, et celle de Boulogne n'est sûrement pas la plus prioritaire !

Difficilement gérable : il y aurait deux façon de faire la boucle : en double sens tout le long, ou une boucle monosens.

  1. Version sens unique : c'est la plus simple à gérer, c'est un peu le principe de la "boucle" de la ligne 10. Mais elle obligerait ceux qui partent de Marcel Sembat de "faire le tour" de la boucle pour repartir vers Paris. C'est aussi abandonner le double sens existant entre Porte de Saint Cloud et Pont de Sèvre. Ce n'est apparemment pas le proposition de Monsieur Baguet.
  2. Double sens tout le long : dans Paris, le rythme des métro est donné : si on doit le séparer en deux, chacun des brins aura la moitié du trafic. L'impact est donc que la ligne actuellle verra sa fréquence divisée par deux dans les deux sens.

Monsieur Baguet en proposant un métro, fait surtout plaisir aux fanatiques du tout-voiture :
le métro a l'avantage de ne pas empiéter sur leur territoire : la route. Au contraire des tramways ou des bus.

La vision de Monsieur Baguet, c'est "les pauvres sous terre dans le métro", "les riches dans leur voiture sur les routes"

 

1214314011.jpg
Un projet alternatif  moins couteux !