test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 avril 2008

Emploi : un bon cru en 2008 ?

367157701.jpgLe Figaro publie aujourd'hui un article optimiste (il a fallu que je le cherche bien dans l'actualité du moment !)

2008 devrait être un bon cru pour l'emploi

L'article indique cependant que les entreprises ont de plus en plus de mal à trouver les bonnes compétences et qu'un recrutement n'est pas un forcément un emploi supplémentaire car certains correspondent à des transferts de salariés dans la même entreprise, d'autres à une mobilité salariale d'une entreprise vers une autre.

Je suis par contre étonné qu'il ne mentionne pas aussi le phénomène "papy-boom", c'est à dire que des embauches sont aussi effectuée pour compenser les départs à la retraite massifs des enfants du baby-boom : le nombre de départs à le retraite augmente, et donc mécaniquement, le nombre de recrutements augmente aussi. Le taux de chômage devrait lui-aussi baisser à grâce à ce phénomène, mais espérons que si le progrès ne pas dépasse pas cette amélioration mécanique, le gouvernement n'ira pas jusqu'à clamer que c'est grâce à sa politique...

 

01:02 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chomage, emploi, anpe, 2008, baby-boom, retraites, figaro | |  Facebook

mercredi, 26 mars 2008

Emplois et déplacements à Boulogne

Comme le montre le graphique suivant : 

  1. De moins en moins de Boulonnais travaillent à Boulogne
  2. De plus en plus de Boulonnais vont travailler à l'extérieur
  3. De plus en plus de non-Boulonnais viennent travailler à Boulogne
1596961808.jpg

Tout celà, c'est plus de déplacements, sources de perte de temps et d'argent, sources de nuisances familiales et de pollution.

La cause : il y a de moins en moins adéquation entre les résidents et les emplois à Boulogne.

Monsieur Baguet, élu il y a un peu plus d'une semaine, veut "faire revenir les entreprises" à Boulogne. C'est louable. Mais çà ne doit pas être motivé que par le seul souci de rapporter de la taxe professionelle : il  faut une politique du logement COHERENTE avec la politique vis à vis des entreprises, avec un mot d'ordre : essayer de réduire les déplacements. Bien plus que des gadgets type Vélib, le problème de fond sur les transports est sans doute là.

Et commençons par les terrains Renault : les futurs habitants seront-ils les futurs travailleurs de la zone ?

08:22 Publié dans Démocratie boulonnaise | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : transports, emploi, boulogne-billancourt | |  Facebook