test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 novembre 2008

PS : Ambiance de fracture sociale...iste

PS-le-duel-Royal-Aubry_img_234_199.jpgLe PS est décidemment habitué depuis quelques temps à ne pas s'exprimer : il s'est abstenu récemment sur le plan de relance des banques, et hier, il a mis à égalité les deux femmes candidates au secrétariat général du parti, Martine Aubry et Ségolène Royale, ce qui revient à une non décision collective, et montre combien il est divisé. Et divisé profondément, car il ne s'agissait pas uniquemet de choisir une personnalité pour mettre en oeuvre la même politique, mais bel et bien de choisir une ligne politique et une façon de faire de la politique.

D'un côté, une ligne assez claire, mais a mon sens dans la mauvaise direction. De l'autre, ce n'est guère mieux, mais surtout plus sinueux : défendre le SMIC à 1500€ et dire après qu'on n'y croyait pas, ce n'est pas un modèle de clarté.

D'un côté, l'austère femme des 35 heures ; de l'autre, la glamour et imprévisible Ségolène Royal, qui fait plus dans l'incantation mystique que dans le discours programmatique.

D'un côté, un parti de militants, de l'autre, un parti d'adhérents.

D'un côté, une certaine continuité, de l'autre, un renouveau annoncé.

D'un côté, une Union de la Gauche et un rejet du Modem au niveau national ; de l'autre, une proposition d'Alliance avec F. Bayrou entre les deux tours des dernières présidentielles.

Si le résultat est confirmé et que Martine Aubry l'emporte (il semblerait qu'elle ait 42 voix de plus), que vont faire les militants et adhérents qui ne veulent plus de ce parti archaïque et dogmatique ?  Que vont faire les militants et adhérents socio-démocrates ? Vont-ils continuer à travailler avec le noniste Laurent Fabius, avec Benoît Hamon qui veut récupérer les voix de la LCR ?

Quoiqu'il en soit le parti est aujourd'hui divisé en deux à 42 voix près : c'est la fracture sociale...iste.

Il serait risqué pour le conseil national du PS qui doit de réunir la semaine prochaine, de valider le scrutin. Surtout quand on connait les réputations de fraude de certaines fédérations (Nord, Bouches-du-Rhone)...

Et la nouvelle secrétaire aura du mal à assoir sa légitimité.

 

10:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ps, royale, aubry, hamon, 35 heures, modem | |  Facebook

Commentaires

Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi : ils restent en troupeau alors qu'ils n'ont plus grand chose à voir, les uns avec les autres - de cette manière, une fois sur deux, ils sont quasiment sûrs de gagner.

Et c'est précisément ce système-là qui est remis en cause. Mais, vue la tournure actuelle des événements, je ne ressens pas l'arrivée d'une scission du Parti socialiste : après avoir eu F. Hollande comme président plus de dix ans, ils supporteront bien M. Aubry quelques années de plus...!

Écrit par : Serge Brière | dimanche, 23 novembre 2008

Oui, difficile de prévoir l'avenir. Attendons de voir ! J'ai en tout cas des amis sympathisants PS qui commencent à ne plus parler du Modem de la même façon...

Écrit par : weirdman | dimanche, 23 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.