test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 août 2014

Charlot est-il français ?

 

charlot chute.jpg

Je viens de lire encore un article indiquant que la France n'atteindra probablement pas ses objectifs de réduction des déficits.

Ceci m'inspire la réflexion suivante: le problème de manque de confiance en soi des Français que Manuel Valls et/ou François Hollande pointaient récemment du doigt ne vient-il pas du fait que depuis des décennies, la France n'a jamais tenu sa parole vis à vis de l'Europe sur la tenue des déficits?

Comment peut-on ne pas se sentir nuls collectivement ? Que vaut la parole de la France? 

On peut être prêt à des sacrifices si c'est pour atteindre un objectif, et que ça marche: mais le problème c'est qu'on a demandé des efforts au Français pour un objectif de réduction des déficits, et maintenant on commence à entendre des discours comme quoi on n'atteindrait pas les objectifs ? Réduisons encore plus les dépenses, augmentons les efforts sur la grande fraude fiscale, mais tenons parole, au moins une fois, que la France et les Français retrouvent un minimum de dignité au sein de l'Europe et qu'on arrête de passer pour des charlots ! Ou alors sortons de l'Europe (ce que je ne souhaite pas)

 

23:32 Publié dans Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hollande, france, déficit, crédibilité | |  Facebook

dimanche, 29 juin 2014

François, sors toi les doigts !

head_up_your_ass21.jpgLes chiffres du chômage de mois en mois, ne s'améliorent pas et pour cause : beaucoup des mesures annoncées (pour les jeunes, pour les vieux) n'ont pour seul effet que de changer la nature des embauches, mais pas leur nombre.

Pour réduire le chômage, il faut une baisse de la population active OU de la croissance. 

1. La croissance peut venir de 2 choses : 

1.1 une augmentation de la consommation intérieure de produits nationaux : 

  • soit car la consommation augmente grâce à des mesures de relance de la consommation (baisse de charges ou de taxes sur la consommation, dissuasion de l'épargne)
  • soit car à achats constants, les français achètent plus de produits "made in france" que de produits importés :
    • grâce à une meilleur qualité ou innovation des produits français : mais la qualité ou l'innovation ne s'améliorent pas du jour au lendemain... des mesures favorisant l'innovation produisent des effets significatifs sur l'économie 2-3 ans après... Et les mesures pour améliorer l'éducation de notre jeunesse qui innovera demain, elle, ne porteront leurs fruits que dans 5 à 10 ans minimum.
    • grâce à un "sursaut national" des consommateurs qui malgré un prix supérieur des produits made in France, décident d'acheter plus de produits "français", ce qui veut dire qu'ils décident de moins épargner
    • grâce à une meilleure compétitivité prix des produits français, par le biais de :
      • une baisse des charges sur les entreprises françaises,
      • ou une hausse des taxes à l'importation (quasi impossible au niveau Français, nous sommes tenus par l'Europe)
    • grâce à des barrières règlementaires dissuadant les étranger à exporter vers la France (technique Américaine ou Japonaise classique)

1.2. une augmentation des exportations :

  • grâce à une meilleure qualité ou innovation des produits français
  • grâce à une meilleure compétitivité prix (idem ci-dessus)

2. La baisse de population active peut, elle, être obtenue par deux méthodes : 

2.1 réduction des entrants : naissances, immigration

2.2 augmentation des sortants :

  • favoriser l'émigration vers les pays en croissance ("Cassez vous !")
  • réduire l'âge de la retraite, mesure bien sûr pas envisageable en raison du besoin d'équilibrer le régime des retraites dans un contexte de population vieillissante : nous sommes en train de faire l'inverse, ce qui augmente donc la population active théorique, mais en pratique va juste augmenter le nombre de chômeur toutes choses égales par ailleurs...
  • une bonne guerre ou une bonne épidémie, mais bien sûr personne ne le souhaite : et rien que le fait de l'écrire, je vois déjà les chantres du politiquement correct crier au scandale, alors qu'il s'agit juste recenser des hypothèses ou des solutions, pour les rejeter.

Que faut-il pour améliorer l'économie française ? Je ne prétendrai pas ici avoir la solution, sinon j'aurais déjà eu le prix Nobel d'économie... Mais probablement un savant mix des mesures ci-dessus (sauf la dernière).

Mais en tout cas, il faut des mesures SIGNIFICATIVES, CHOC, et non pas des compromis mous.

Donc François (Hollande) et Manuel (Valls) : bougez vous le c... et arrêtez de nous bassiner avec des sujets sans intérêt (Mariage gay, PMA, élections de 2017, ) : concentrez vous sur DEUX SEULS SUJETS : 

  1. REDUIRE LES DEFICITS PUBLIC A MOINS DE 3% (et non pas essayer d'obtenir encore un délai : que vaudra la parole de la France qui déjà ne vaut plus grand chose. La fierté Française ne pourrait elle revenir si pour une fois on arrivait à atteindre un objectif ?)
  2. RELANCER L'ECONOMIE PRIVEE FRANÇAISE

 

22:13 Publié dans Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hollande, croissance | |  Facebook