test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 mai 2014

Teddy Rinner à Roland Garros et la faiblesse de Laurent Luyat

riner.jpgOn en parle depuis hier : Teddy Riner, invité de Laurent Luyat sur le plateau France télévision de Roland Garros, a lancé une balle sur le court en plein match, obligeant les joueurs à rejouer un point.

De la part d'un joueur de judo, sport où l'on est sensé apprendre le respect et la maîtrise de soi, ce n'est pas vraiment exemplaire. Et encore moins de ne même pas s'excuser publiquement, mais au contraire de dire "il a qu'à venir me chercher". Donc quand on fait 130kg et qu'on est champion de judo, on peut faire ce qu'on veut, on ne risque rien ? Belle mentalité.

Et ce qui est encore plus fort, c'est qu'aucun commentateur de France télévision n'a osé dire publiquement que ce qu'avait fait Teddy diner était vraiment une imbécilité tout au plus digne d'un écolier de CM2. Tout ça parce que Monsieur est champion olympique. J'aimerais bien voir ce qui se passerait si un quidam faisait la même chose aujourd'hui ou demain.

Quand on est une personnalité publique, on se doit d'être un minimum exemplaire. En ne disant rien, les commentateurs entretiennent l'idée que quand on est connu, on est au dessus des lois, des règlements, et des règles de savoir-vivre.

J'invite à lui balancer une balle de tennis dessus pendant un de ses combats aux prochains championnats du monde !

 

14:48 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tennis, judo, rolland garros | |  Facebook

jeudi, 29 mai 2014

Politique

Je ne sais plus quel homme politique a dit un jour cela, mais je trouve ça très juste :

"Ce qui le rend la politique en démocratie encore plus dure, c'est qu'on doit d'abord y tuer ses amis".

12:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : démocratie | |  Facebook

mardi, 27 mai 2014

Bon débarras ?

Allez, je ne vais pas m'en cacher : je n'ai jamais porté JF Copé dans mon coeur, ce gars-là ne m'a jamais paru sincère, donnant toujours l'impression de se moquer de son auditoire, de le prendre de haut.

Les faits récents semblent montrer que lui et Mr sarkozy sont soit incompétents, soit des gros menteurs, soit les deux : 

  • de gros menteurs s'ils étaient au courant des dépassements
  • de grands incompétents s'ils n'étaient pas au courant : 
    • leur management "tyrannique" a dissuadé leurs équipes de remonter le problème
    • ils n'ont mis en place aucune fonction indépendant de contrôle budgétaire, pourtant le B-A-B-A... Surtout quand on se sait contraint par une montant maximum à ne surtout pas dépasser...

Dans les deux cas, inaptes à la politique, mais ça on le savait déjà.

Quant à savoir si cela va les dissuader de continuer la politique... Rien n'est moins sûr : ces gens là sont comme des patelles sur un rocher, difficiles à détacher. 

22:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : copé, sarkozy | |  Facebook

dimanche, 25 mai 2014

No comment

tripalium.jpg

En France:

  • le terme travail vient du latin "tripalium", qui était un instrument romain de torture, composé de 3 poutres.

Au Japon:

  • le terme 仕事 (shigoto) utilisé pour "travail (emploi"), signifie littéralement "le fait de servir".
  • le terme pour "travailler", "働く”, n'est pas un kanji directement importé tel quel de Chine contrairement à beaucoup d'autres, mais créé par les Japonais eux-même à partir d'éléments de base importés de Chine. Il reprend dans sa partie gauche le composant "personne" (人=hito、qui se déforme en  イ lorsqu'il est compressé sur la gauche d'un kanji) et à droite le kanji "bouger/déplacer" (動く, ugoku, lui même composé de "lourd/important" à gauche et "force" à droite). Travailler est donc l'activité qui met "une personne en mouvement". 

 

 

 

 

13:32 Publié dans Culture, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : japon, travail, langue, france, torture | |  Facebook