test

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 juillet 2008

Débat sur la carte B+B au conseil municipal

cartebtob.jpgA Boulogne, une carte B+B est requise pour par exemple inscrire ses enfants à la cantine de l'école ou au centre de loisir. L'organisation autour de cette carte a fait l'objet d'une délibération au conseil municipal.

Le principe

La carte est alimentée par les parents, et le matin en arrivant, il est demandé aux enfants de pointer en sélectionnant le repas de midi et/ou la garde du soir entre 4 et 6h (cas de l'école maternelle). Le pointage sert alors de base aux factures.

Problèmes

  1. La carte est sensée être pré-alimentée, mais en pratique ce n'est pas souvent le cas.
  2. Il arrive souvent aux parents ou aux enfants de ne pas badger, volontairement (eh oui : badger=payer...) ou pas. Conséquence : de toutes façon, des pointages manuels sont effectués pour pallier à la non fiabilité des pointages avec la carte. Jusqu'à 5 à 6 pointages complémentaires, a-t-il été mentionné au Conseil.
  3. Par ailleurs chaque service est facturé séparément ce qui est inutilement complexe et dépensier en courriers.

Conclusion

Il a été décidé au conseil municipal d'en simplifier la gestion en regroupant les factures liées à cette carte sur un seul courrier mensuel. C'est une bonne chose.

Mais il faut peut-être aller plus loin, comme suggéré par une intervenante au Conseil. Non pas en étendant l'utilisation de cette carte pour le plaisir de déployer de la technologie inutile, mais en envisageant plutôt sa suppression pure et simple. Les enfants ont plus besoin d'enseignants, d'animateurs, bref d'hommes et de femmes, que de technologies d'identification et de badges. Ne transformons pas les centres de loisirs en centres de détention où pour ouvrir une porte ou accéder à la cantine il faudrait montrer son empreinte digitale, comme évoqué au conseil.

Tout celà nécessite bien sûr une concertation démocratique...

21:28 Publié dans Démocratie boulonnaise | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rfid, carte magnétique, b plus b | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.